Tique et puces

Les tiques sont des parasites qui peuvent transmettre une maladie grave: la piroplasmose.

Un vaccin existe, mais dont l’efficacité n’atteint pas les 100 %. D’où l’intérêt d’être vigilant et surtout de jouer la carte de la prévention grâce à l’utilisation régulière d’un antiparasitaire.

La piroplasmose, appelée aussi babésiose, est une maladie parasitaire véhiculée par une tique et qui détruit les globules rouges du sang ; c’est l’une des pathologies les plus fréquentes chez le chien.Elle doit être diagnostiquée et traitée rapidement par le vétérinaire, car les complications peuvent être graves et elle est mortelle si elle n’est pas prise à temps.

Les symptômes sont nombreux et variés et n’apparaissent pas tous nécessairement : abattement, fièvre, perte d’appétit, coloration anormale des urines, etc. Le diagnostic n’est pas toujours évident et seul le vétérinaire est à même de l’établir, tout comme le traitement à entreprendre.

Pour protéger au mieux votre chien, équipez-le de pipettes et/ou colliers antiparasitaire et inspectez soigneusement son pelage à chaque retour de promenade.

 

Ces produits agissent également contre les puces , mais contre celles-ci il faut aussi traiter régulièrement tous les animaux de la maison ainsi que l’environnement (lieux de couchage etc…)

Le pic concernant les puces se situe en début d’automne et en fin d’été : il est vrai que ce sont les deux périodes de l’année où les infestations peuvent atteindre leur plus haut niveau.

Mais ces parasites, qui peuvent absorber jusqu’à vingt fois leur poids en sang en un seul repas, sont présents toute l’année, 365 jours/365 ; c’est la raison pour laquelle les traitements doivent être continus.

Il n’est pas toujours facile de repérer la présence de puces chez un chien en fonction de la couleur de sa robe, mais s’il se gratte… allez inspecter son poil pour voir si vous ne trouvez pas quelques crottes.

Traiter, éliminer, prévenir

En cas d’infestation, il faut tout d’abord traiter pour éliminer (on peut utiliser pour cela un shampooing spécifique), mais aussi et surtout faire en sorte que le chien ne soit plus infecté par la suite.

Préventivement, le vétérinaire prescrira l’utilisation de spot-on (pipettes), spray, etc. afin d’éviter toute (ré)infestation.

Certains chiens peuvent également présenter une allergie aux piqûres de puces : il s’agit de la DAPP (dermite par allergie aux piqûres de puces) – ou DHPP (par hypersensibilité) – qui provoque des grattages intenses, voire une crise de prurit généralisée ou encore transmettre le ténia, d’où l’importance de bien protéger nos compagnons.

 

A RETENIR

- Les puces ne sautent pas tant que ça. Même si elles sont capables d’un bond équivalent la hauteur de la Tour Eiffel pour un humain, elles ne cherchent pas spécialement à changer d’hôte dès lors qu’elles se trouvent sur un chien leur assurant leur repas de sang.

Source: Santévet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. replica handbags 13/06/2012

Trendy replica handbags are one of the most talked about items among women around the world. One place to find fashionable replicas is the internet. Whether you need to purchase a specific replica handbag or buy them in big amounts.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×